Publié le

Nouvelle publication d’O. Delefosse : sortie le 17 mai

Nouvel ouvrage : RACONTER, RÉDIGER, LIRE À TOUT ÂGE d’Odéric DELEFOSSE, professeur émérite en Science du Langage.

Tout commence par l’expérience de professeur de français auprès d’élèves en froid avec l’écrit et l’école. Odéric Delefosse entre en résistance, refuse l’échec scolaire puis social. Il modifie sa pratique pédagogique, étudie le processus global de l’acquisition du langage. De nombreux enfants, adolescents en difficulté et adultes ont besoin d’apprendre ou de réapprendre à lire et à écrire, il lui faut innover : rapprocher l’oral de l’écrit, interagir verbalement avec les apprenants, leur permettre par une activité langagière adaptée de construire progressivement leur langage oral et écrit, puis de devenir lecteurs. Cette approche qui tient compte de l’énonciation de chaque apprenant, de son évolution lente et unique, sans interventions péremptoires, et des différences sociales est une révolution permanente validée par ceux qui ont suivi cette démarche. Cette somme est destinée à la réussite de tous les utilisateurs de la langue française.

Table des matières ici

Sortie le 17 mai, à commander dès maintenant!
Maison d’Edition : Le Baiser du Frelon
En prévente chez votre libraire

Publié le

Référentiel Alt&rité de l’AsFoReL enfin disponible !

Référentiel pour l’Analyse Linguistique de Textes et la Rédaction Intelligible de Types d’Écrits : il s’agit d’un guide pour écrire des textes adaptés à des lecteurs peu expérimentés. L’objectif de ce guide est de fournir des critères linguistiques fiables et suffisamment précis pour aider à la rédaction de documents écrits et ainsi faciliter leur compréhension et leur accessibilité.

Il est disponible pour les adhérent.e.s. sur simple demande à l’AsFoReL en écrivant à assoasforel@yahoo.fr

Canut E. & Husianycia M. Référentiel pour l’Analyse Linguistique de Textes et la Rédaction Intelligible de Types d’Ecrits (Guide ALT&RITE). www.asforel.fr. Licence CC BY-NC-ND 4.0.

 

Publié le

A lire !

Parution de l’ouvrage collectif 
Vivre et parler avec de jeunes enfants en crèche. Situations langagières, postures professionnelles, formation
parution à l’Harmattan, collection Enfance et langages, ISBN : 978-2-336-40483-7 (28 euros).
Avant-propos de Béatrice Hatay (direction service petite enfance au Havre)
Préface de Anne Salazar Orvig.

Vivre et parler avec de jeunes enfants en crèches 

Publié le

Parution le 25 mai : « Le français va très bien, merci »

Le livre des linguistes atterrées sort aujourd’hui : https://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Tracts/Le-francais-va-tres-bien-merci !

Vous pouvez soutenir l’initiative en signant dans l’onglet « Soutenez-nous » : https://www.tract-linguistes.org/
Collection Tracts (n° 49), Gallimard

Avec la collaboration de Anne Abeillé, Julie Auger, Christophe Benzitoun, Heather Burnett, Maria Candea, Françoise Gadet, Médéric Gasquet-Cyrus, Antoine Gautier, Arnaud Hoedt, Jean-Marie Klinkenberg, Michel Launey, Julie Neveux, Rachel Panckhurst, Jérôme Piron, RF. Monté de Linguisticae, Corinne Rossari, Gilles Siouffi, Laélia Véron.

Présentation Gallimard : « Nous, linguistes de France, de Belgique, de Suisse, du Canada, sommes proprement atterrées par l’ampleur de la diffusion d’idées fausses sur la langue française. » Les Linguistes atterrées.
Les discours sur les « fautes » saturent quasiment l’espace éditorial et médiatique contemporain. Mais la différence entre une faute et une évolution, c’est la place qu’elle occupera à long terme dans l’usage. Et l’usage, ça s’étudie avec minutie. C’est le travail des linguistes. Face aux rengaines déclinistes, il devient indispensable de rétablir la rigueur des faits.
Non, l’orthographe n’est pas immuable en français. Non, les jeunes, les provinciaux ou les Belges ne « déforment » pas la langue. Oui, le participe passé tend à devenir invariable. Non, le français n’appartient pas à la France. Oui, tout le monde a un accent, voire plusieurs.
Dix idées reçues sur la langue, et surtout trente propositions pour en sortir.

Vendredi 26 mai 2023 sur France Inter :
« Le seul moyen d’abîmer une langue, c’est de ne pas la parler », affirment deux linguistes (radiofrance.fr)


Publié le

Prix académique de l’innovation 2023

Le 24 mai 2023, le prix académique de l’innovation 2023 a été décerné à Florence GAUTHIER pour le projet « La Dictée à l’adulte : une pratique favorisant l’entrée dans l’écrit pour tous les élèves ».

Présentation du projet par Florence GAUTHIER :

En septembre 2022 a été mis en place un groupe de travail sur la dictée à l’adulte en cycle 2, dans la circonscription de Toul (54). Encadrés par Florence Gauthier, et dans le cadre de la formation continue, une douzaine d’enseignants volontaires s’enregistrent régulièrement sur des séances de dictées à l’adulte réalisées en groupe « classe entière ».

Le travail fait suite à une expérience menée sur l’année 2021-2022 qui consistait à comparer les productions écrites des élèves de deux classes de CE1 en milieu ordinaire. Dans une classe (groupe expérimental), la dictée à l’adulte faisait l’objet d’une pratique régulière pour tous les écrits de la vie de classe (mots aux parents, correspondance scolaire avec une autre classe), ce qui n’était pas le cas de la deuxième classe. Ce travail a été présenté par E. Canut au colloque « Interactions langagières en classe et construction des savoirs dans les disciplines scolaires » (Lille, 6-7 oct. 2022).

Avec l’accord de Mme Noël, inspectrice de circonscription, il s’agit maintenant d’étendre l’expérimentation à un plus grand nombre d’élèves (en incluant le Réseaux d’Éducation Prioritaire), soit au total 196 élèves. Pour les enseignants, ce projet est accessible sur le site de la CARDIE (Cellule Académique Recherche Développement Innovation et Expérimentation) de l’Académie Nancy-Metz.

L’analyse des enregistrements doit permettre de déterminer les modalités des interactions orales enseignant-élèves qui jouent le rôle de leviers dans la production d’écrit. A partir des transcriptions, une réflexion collective est menée sur les reformulations proposées par l’enseignant (type d’énoncés des élèves/des enseignants, lien entre les questions posées par l’enseignant et la forme des réponses des élèves, présence de constructions syntaxiques complexes dans les énoncés) et sur l’évolution des textes réalisés (forme et contenu). Un bilan sera fait en fin d’année scolaire pour envisager la possibilité d’étendre cette pratique à davantage d’élèves et d’enseignants de cycle 2 de la circonscription.

Florence Gauthier, professeur des écoles, école Saint Evre, Toul

Une expérimentation sur la dictée à l’adulte, circonscription de Toul (54) – ASFOREL